Traduire et illustrer le roman

au XVIIIe siècle

sous la direction de N. Ferrand


Oxford, SVEC 2011:05, 386 p.

 
 

Quel est le rôle de l’illustration lors de la traduction d’une œuvre? A travers des études de cas, treize spécialistes répondent à cette question en se consacrant à un objet littéraire qui a jusqu’à présent échappé en grande partie à l’attention de la critique: les traductions illustrées des romans du XVIIIe siècle.

Les contributeurs de ce volume se concentrent soit sur une œuvre particulière (Gulliver, Cleveland, Tom Jones, Lettres d’une Péruvienne), soit sur un auteur face à ses traducteurs et illustrateurs (Rousseau, Wieland, Rétif, Mercier), soit sur un ensemble de romans traduits et illustrés dans un pays (le roman grec ou le roman gothique anglais en France, le roman français en Allemagne). Se fait jour un gisement de représentations visuelles qui sont tour à tour ambassadrices des auteurs et des œuvres, médiatrices des textes dans leur rapport à de nouveaux publics, et créatrices de niveaux de sens qu’il convient d’interpréter.

Richement illustré de plus de 170 gravures, dont certaines sont reproduites et analysées pour la première fois, Traduire et illustrer le roman au XVIIIe siècle explore des formes textuelles et visuelles en mouvement à travers plusieurs espaces nationaux, et fait apparaître un aspect méconnu des échanges littéraires au temps des Lumières.


Table des matières:


Nathalie Ferrand, Introduction: l’illustration littéraire à l’épreuve de la traduction


I. Illustrer un roman traduit


Laurence Plazenet, Romances sans images? Le roman grec et ses dérivés en France aux seizième et dix-septième siècles


Nathalie Ferrand, Quelques romans français traduits et illustrés en Allemagne au dix-huitième siècle (1700-1792)


Monique Moser-Verrey, Wieland imité par les d’Ussieux ou l’adaptation de productions étrangères à Paris autour de 1770


Maurice Lévy, Traduction et illustration du roman noir


II. Traduire un roman illustré


Alexis Tadié, Traduire Gulliver’s travels en images


Philip Stewart, Un somptueux Cleveland vénitien


Christophe Martin, De Gravelot à Chodowiecki: l’illustration de La Nouvelle Héloïse en Europe au dix-huitième siècle


Jonathan Mallinson, Telle qu’en elle-même...?: illustrant la Peruvian princess de Mme de Graffigny


III. L’illustration comme traduction


Nicholas Cronk, La Place et Gravelot: co-traducteurs de Tom Jones


Florence Magnot-Ogilvy, La Mouche de Mouhy ou la face sombre d’un roman d’aventures révélée par la traduction et l’illustration


Philippe Despoix, Transpositions parodiques: fonction de l’illustration romanesque chez Rétif de La Bretonne


Philippe Kaenel, Le Tableau de Paris de L.-S. Mercier mis en image par B. A. Dunker (1787)


IV. Corpus des gravures présentées dans le volume


V. Appendice: le roman européen illustré au dix-huitième siècle dans les fonds de la Bibliothèque de l’Etat de Bavière, Munich. Catalogue de l’exposition du 25 mai 2007


Claudia Fabian, Observations sur le fonds de romans européens du dix-huitième siècle à la Bayerische Staatsbibliothek


Nathalie Ferrand, Le livre illustré entre bibliothèque publique et bibliothèque de collectionneur: présentation de l’exposition du 25 mai 2007 à la Bibliothèque de l’Etat de Bavière

Comptes rendus :

Translation and Literature 21 (2012), pp. 116-121

H-France Reviews, vol. 12 (2012), n°37, pp. 1-4

SHARP News vol. 21, n°. 1, Winter 2012

Lettres romanes, vol. LXVI, 3-4, 2012, pp. 641-648

Revue d’Histoire Littéraire de la France, 2013, n°1

Dix-huitième siècle, n° 45, 2013, pp. 811-812

French Studies, n° 67:3, 2013, pp. 415-416

Romanische Forschungen, vol. 105, n°4, 2013, pp. 582-585